Lasure, huile, saturateur bois… : que choisir ?

Le bois est un matériau noble et décoratif, on s’en sert pour réaliser des constructions, des ouvrages et des mobiliers. Il faut l’entretenir pour empêcher toute dégradation et renforcer ainsi sa durabilité.

Les dégradations du bois

Le bois peut se dégrader avec le temps et perdre sa qualité. Parmi les dégradations possibles, on retrouve les déformations : le bois peut diminuer de volume ou gonfler en fonction de l’environnement où il se trouve. Trop d’humidité le fait gonfler et un environnement trop sec le réduit. Malgré les agressions extérieures, le bois peut se fendiller, rendant son aspect désagréable. Au fils du temps, il peut également changer de couleur, c’est surtout grâce aux rayons ultraviolets : il peut devenir gris ou jaune face à l’humidité, le bois noircit et peut pourrir rapidement. Souvent, on voit même apparaître des champignons  et des moisissures sur le bois exposé à l’humidité. Il peut aussi présenter des défauts comme des trous faits par des insectes dits xylophages. Il peut s’agir de termites ou de tout autre insecte particulièrement nuisible, capable d’altérer le bois.

Bien choisir le produit d’entretien du bois

L’entretien du bois passe par un traitement adapté. Mais avant d’appliquer le produit de traitement, il faut réaliser quelques gestes indispensables : décapage et ponçage du bois, remplacement des pièces altérées. Le produit à appliquer est choisi en fonction du bois : extérieur ou intérieur, car il faut tenir compte de ce à quoi il est exposé : intempéries, insectes, humidité, autres agressions climatiques, etc. Si vous optez pour de l’huile bois saturateur, il faut l’appliquer une fois par an en général. Pour la lasure, il faut appliquer 3 couches pour la première fois et refaire l’entretien après 4 ou 6 ans en appliquant une seule couche. Mais tout dépend encore de la qualité de la lasure, choisissez-la bien. L’application des produits fongicides ou insecticides est efficace comme prévention ou traitement : 2 à 3 couches peuvent suffire. L’enduit goudronneux, quant à lui, permet de prévenir les moisissures et champignons sur du bois exposé à l’eau et l’humidité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *